Hommage au Général Diarra Camara : Un Homme, Un Soldat, Un Héritage Indélébile [Alpha Boubacar Bah]

1

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

C’est avec une profonde tristesse que j’apprends le décès du Général 2ème section Diarra Camara, un homme qui a marqué l’histoire de la Guinée par sa loyauté, son dévouement et son service exemplaire envers la patrie. En ces moments difficiles, mes pensées et mes prières vont à son fils, le Général de Brigade Amara Camara, Ministre secrétaire Général à la Présidence de la République, ainsi qu’à toute la famille endeuillée.

Le Général 2ème section Diarra Camara, dernier chef d’état-major Général des armées sous la présidence du regretté PrésidentGénéral Lansana Conté, a consacré sa vie à la défense de son pays. Il était bien plus qu’un militaire dévoué. Sa loyauté envers le président Conté fut un témoignage vivant de l’engagement de cette génération de militaires qui ont façonné l’histoire de la Guinée. Il était l’un des derniers Mohicans, un pilier de l’histoire guinéenne qui vient de s’éteindre, rejoignant ses amis et camarades d’armes, les feux Généraux Kerfalla Camara, Baillo Diallo, Arafan Camara, Ousmane Sow, Sory Doumbouya, Ibrahima Sory Diallo, Facinet Touré, Thiana Diallo, pour n’en citer que quelques-uns. Ces hommes d’honneur ont tout sacrifié pour la défense de principes auxquels ils croyaient fermement.

Après la disparition du Président Conté en décembre 2008, le Général Diarra a été injustement arrêté, emprisonné avec d’autres hauts responsables militaires avant d’être mis à la retraite forcée. Malgré ces épreuves, sa foi en Dieu et son attachement à ses convictions n’ont jamais vacillé. À sa libération, il a choisi de se retirer de la vie publique, préférant l’anonymat à la recherche de la vérité et de la justice.

Sa résilience, son courage et sa foi inébranlable en Dieu ont été récompensés par le destin, comme en témoigne le parcours impressionnant de son fils, le Général de Brigade Amara Camara. Emprisonné aux côtés de son père, il se trouve aujourd’hui au cœur du pouvoir depuis le 5 septembre 2021, date de l’avènement du Général de Corps d’ArméeMamadi Doumbouya et du CNRD.

En ces moments douloureux, je présente mes sincères condoléances au Président de la République, le Général Mamadi Doumbouya, qui considérait le Général Diarra comme son propre père. Le geste extraordinaire de réhabilitation en le nommant au conseil national de l’ordre du Mérite, aux côtés d’un autre grand soldat, le Général 2ème section Ibrahima Diallo, actuel Président de cette institution républicaine, témoigne de la reconnaissance du Chef de l’État envers ces héros nationaux.

Nous exprimons notre gratitude au Président Mamadi Doumbouya pour cette attention particulière envers les anciens soldats qui se sont illustrés dans la défense de l’intégrité de notre pays. Un geste inédit qui souligne l’importance accordée aux anciens combattants de la Guinée, c’est le fait remarquable de donner le nom de son dernier-né à feu GénéralLansana Conté.

Le Général de 2ème section Diarra Camara a servi la République de Guinée avec dévouement et sacrifice. En espérant que la nation qu’il a tant aimée lui rendra un hommage à la hauteur de sa contribution exceptionnelle, la nation guinéenne pleure la perte d’un grand soldat et d’un serviteur exemplaire. Que les funérailles nationales soient le reflet de la grandeur de l’homme qu’il a été, et que son âme repose en paix.

Alpha Boubacar Bah

DGA Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU)

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

1 commentaire
  1. Sylla dit

    Rien que des bobards pour se faire voir.
    Quel lèche botte.
    Ton mamadi doumbouya là,il est Président de la République?
    Un Président de la République est élu par le peuple.
    C’est le cas de putschiste?? Certes ce putschiste détient la réalité du pouvoir après sa trahison macabre envers le Président légitime Alpha Condé,mais est ce là l’assurance des lendemains meilleurs? Doumbouya est il a l’abri de subir ce qu’il a fait au Président Alpha Condé? Non.
    Ce flagorneur de boubacar bah le sait très bien. Mais il est prêt a flatter l’égo du putschiste sanguinaire doumbouya juste pour des prébendes. Mais aussi pour l’enfoncer un peu plus dans la boue de la mégalomanie car je soupçonne que tous ces transfuges de l’ufdg(boubacar bah,ousmane gawal diallo,meme béa diallo)sont en fait des agents de la nébuleuse ethnocentrisme hali pular en mission de travail de sape. Ils ne croient pas a la Guinée en tant que nation. Ils croient plutôt a un idéal ethnocentriste peul qui trouve sa raison d’être dans la négation de la Nation. D’où leur obsession du pouvoir d’état pour combler un complexe né bien avant le retour de l’indépendance avec la fin de l’occupation militaire française en 1958.
    Les hali pular militent pour la delinquescence de l’état car un Président fort et patriote qui croit en la Guinée mettra fin a toutes leurs illusions fantasmagoriques de suprématie ethnique des hali pular qui ne comptent que le nombre mécanique pour justifier leur prétentions. En lieu et place de la valeur intrinsèque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Open chat
Mediaguinee.com
Avez-vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contactez Mediaguinee.com sur WhatsApp