Commune de Damakania (Kindia): conflits domaniaux, incendie des champs d’ananas, criminalité, le nouveau président de la délégation spéciale s’engage….

0

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Comme prévu sur l’ensemble du territoire national, les membres des différentes délégations spéciales qui font office de conseils communaux ont été installées dans leurs fonctions respectives.

Dans la commune rurale de Damakania située à 7 kilomètres du centre urbain de Kindia,  c’est le préfet de Kindia qui a présidé la cérémonie d’installation de la nouvelle équipe communale. Sitôt installé, le nouveau président a livré ses ambitions qui consistent à lutter contre les conflits domaniaux et le grand banditisme qui prend de l’ampleur dans la localité.
C’est une équipe  composée de 7 personnes dont 2 femmes qui vont conduire désormais les destinées de cette commune rurale la plus proche du centre urbain de Kindia. Monsieur Ibrahima Sylla, le président de cette nouvelle équipe est conscient de l’étendue du défi notamment la lutte contre les conflits domaniaux qui sont légion dans cette localité.  « On dit souvent que c’est une équipe qui gagne, nous sommes au nombre de 7 personnes et au-delà de ces personnes, nous allons mettre en place deux commissions qui vont renforcer l’équipe. Avec cela nous allons resoudre au moins quelques problèmes, pas à 100 pourcent mais au moins 60 pourcent des problèmes qui vont surgir pendant notre règne dans cette commune de Damakania. Par rapport aux conflits domaniaux, si ça existe, nous allons faire des assises. Nous allons mettre en place également des commissions de travail qui vont faire leur travail et en fonction de ça nous-mêmes c’est-à-dire la délégation spéciale nous allons voir qu’est-ce  qu’il faut pour trouver la solution par rapport à ces conflits domaniaux qui persistent dans la communauté.  Concernant la criminalité, quelle qu’en soit sa nature, déjà nous allons faire des  rencontres avec le sous-préfet pour que les services de sécurité qui sont là renforcent  ce qu’ils sont en train de faire à Damakania. La criminalité est partout, quand les gens sont de bonne foi, ils ne peuvent pas détruire les champs d’ananas des autres. Donc il ne faut pas voir le problème tel qu’il est, il faut analyser le problème pour savoir comment cela est arrivé », explique-t-il.
Poursuivant, Monsieur Ibrahima Sylla sollicite l’accompagnement des partenaires techniques et financiers pour le développement de cette localité.  « Je vais dire à la population de Damakania, que c’est une équipe qui est place composée de 7 personnes et cette équipe est de Damakania. Elle est issue de Damakania, elle est issue de Damakania et au service de Damakania. Alors nous demandons à toutes les couches sociales, jeunes, femmes, vieux, religieux, la société civile, et les ONG d’accompagner l’équipe. En accompagnant l’équipe nous pourrons mettre en place les jalons du développement de cette commune. », ajoute-t-il.
Aboubacar Dramé, correspondant regional à Kindia
+224 623 08 09 10

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Open chat
Mediaguinee.com
Avez-vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contactez Mediaguinee.com sur WhatsApp