Siguiri : plusieurs malfrats mis aux arrêts par les forces de défense et de sécurité et présentés aux autorités locales

0

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Ce mercredi 25 octobre 2023, les forces de l’ordre et de sécurité ont présenté aux autorités préfectorales et à la population de Siguiri des présumés bandits de grand chemin mis aux arrêts lors d’une patrouille mixte.

Ils possédaient entre autres : une grande quantité de chanvre indien, des armes blanches, des fusils, des grigris…  Interrogé sur cette arrestation, le commandant du camp d’infanterie de Siguiri, colonel Abdoulaye Touré a fait part de la détermination des forces de défense et de sécurité dans le cadre de la lutte contre le grand banditisme et le crime organisé qui ont pris de l’ampleur dans les périmètres de la préfecture de Siguiri.

« Nous avons l’honneur de vous présenter ce mercredi 25 octobre 2023 des présumés bandits et des objets qu’ils détenaient que les hommes en uniforme ont mis aux arrêts ces derniers temps. Nous prions d’accepter qu’on ne puisse pas vous dire le nombre exact et leur photo pour éviter que nos recherches ne soient compromises. Déjà nous rassurons toute la population que nous allons continuer la chasse nuit et jour pour débarrasser Siguiri du grand banditisme qui a atteint aujourd’hui un stade très élevé », a-t-il exprimé avant d’inviter la population à une franche et sincère collaboration.

« Nous vous rassurons qu’on est déterminé aujourd’hui à plus d’un titre à nous investir davantage pour mettre un terme au grand banditisme à Siguiri conformément à la mission régalienne des forces de l’ordre et de sécurité qui est de protéger les citoyens et leurs biens. Mais nous vous demandons également une franche collaboration pour nous permettre d’être en possession des informations pouvant nous permettre d’interpeller ces présumés bandits car ils habitent tous dans des quartiers », a-t-il expliqué.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, ces présumés bandits avaient été conduits à la maison d’arrêt de Siguiri. Les enquêtes vont continuer.

Nouhan Konaté, correspondant à Siguiri

621 76 47 14 

 

 

 

 

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Open chat
Mediaguinee.com
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Mediaguinee.com sur WhatsApp