N’zérékoré : un infiltré perturbe la présentation du bureau régional Haali-Pular

1

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

C’est ce dimanche que le tout nouveau bureau régional provisoire de la Coordination Haali-Pular de N’zérékoré, au sud de la Guinée, a été présenté à la communauté dans son siège à Mohomou, dans la commune urbaine.

C’est Elhadj Abdourahamane Baldé qui dirige cette coordination.

Au moment où il s’exprimait devant les caméras, un jeune qui n’est pas favorable à ce bureau a surgi devant lui pour interrompre sa communication en lui disant qu’il n’est pas le président de la coordination. Mais ce dernier a été maîtrisé par la sécurité qui était présente sur les lieux.

Un incident qualifié de mineur par le vice-président Amadou Barry.

« C’est un incident mineur que nous parvenons à gérer. Parce que dans tout milieu, vous savez même  entre la langue et la dent, il doit y avoir des petits frottements. Mais en ce qui concerne les petits incidents, s’il plaît à Dieu, nous allons gérer ça définitivement », a dit le sage.

A la question de savoir pourquoi ces bisbilles, quelles sont les causes, le vice-président précise : « Vu les différentes dissidences qui se sont installées entre nous, à N’zérékoré, la coordination Haali-Pular, est représentée en 6 diwés. Après avoir tenté en vain, pour pouvoir arrondir les angles, les 5 diwés se sont donné les mains pour ne plus être sous la direction de Dr N’diré. Cela ne veut pas dire qu’on n’est pas avec Tougué. On est avec Tougué mais on n’est pas avec Dr N’diré. Donc sur les 6 diwés, 5 forment un bloc. Et un seul Diwal, un autre bloc », a expliqué le vice-président.

Que reproche-t-on à l’ancien président, Dr N’diré? Barry Amadou évoque entre autres : « une gestion cavalière et solitaire. On ne pourra pas donc entrer dans tous les détails de ses mauvaises gestions.  Il n’a pas d’adjoint, pas de trésorier. Tout est concentré dans ses mains. Et à chaque fois qu’il y a des contributions, chacun est obligé d’aller vers son Diwal. Et lorsque tu fais des collectes d’argent, c’est normal que tu retournes et tu expliques à tes mandants où sont partis ces montants. Mais s’il faut collecter, déposer et tu ne sais pas comment le montant a été utilisé, ça deviendra très difficile de revenir vers eux pour leur demander autre chose. Donc voilà entre autres les grandes lignes pour ne pas rentrer dans tous les détails »

De son côté, le tout nouveau président provisoire de la coordination régionale de Haali-Pular, Elhadj Abdourahamane Barry dit donc œuvrer pour l’unification de toutes les parties. Car selon lui, c’est dans l’union qu’ils pourront réussir dans leur mission.  Par ailleurs, il annonce qu’ils ne porteront pas de plainte contre ce jeune contestataire.

Mais la gendarmerie départementale l’aurait arrêté déjà pour des fins d’enquêtes.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 621-94-17-77

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

1 commentaire
  1. Sylla dit

    Continuez dans cette bêtise.
    Un jour tout cette marmaille de coordinations ethnocentristes prendra fin.
    Vous êtes soit Guinéens ou soit membre de vos coordinations ethniques.
    Vous ne serez pas les deux à la fois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Open chat
Mediaguinee.com
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Mediaguinee.com sur WhatsApp
%d blogueurs aiment cette page :