Augmentation du point d’indice salariale : « nous sommes très déçus, le gouvernement est resté sur les 20% » (syndicat)

0

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

La journée de ce jeudi, 05 octobre 2023 était consacrée à la suite des négociations tripartites (Gouvernement, Patronat et Syndicat) sur le premier point relatif à l’augmentation du point d’indice de la valeur monétaire à hauteur de 100%.
Après des heures de tiraillements dans l’une des salles de réunion du Ministère du Travail et de Fonction Publique, le mouvement syndical guinéen dit être déçu de l’attitude des autorités qui ne veulent pas voir les lignes bouger dans ce combat enclenché il y a quelques mois.
Au sortir des échanges, le président de la commission de négociations côté syndicat s’est confié aux médias.
« Toute la journée, nous avons montré toutes nos forces pour que le Gouvernement puisse bouger autour de la table. Malheureusement, ils n’ont pas accepté de bouger sur les 20%. Et au finish, nous avons demandé de suspendre ce point afin qu’on puisse avancer sur le second qui concerne une augmentation de salaire pour les travailleurs du secteur privé à hauteur de 70%. Sur cet autre point, le patronat guinéen nous a dit que demain (vendredi), ils reviendront pour qu’on continue les débats, sans nous faire aucune proposition aujourd’hui. Et  puisqu’on n’avance pas sur le premier point relatif à l’augmentation de la valeur monétaire du point d’indice pour les fonctionnaires et pour les retraités à hauteur de 100%, ce depuis plus de deux mois, c’est pourquoi nous avons dit qu’on va mettre le point en suspens (…). Mais, j’avoue que là-bas aussi nous avons été choqués, parce que si le patronat nous dit, depuis le 20 avril, qu’on a déposé la plateforme revendicative, il faut qu’ils se concertent, ça veut dire que le patronat guinéen ne prend pas les travailleurs du secteur privé vraiment au sérieux», a déploré le camarade Abdoulaye Barry.
Il faut rappeler qu’une mobilisation est prévue le mardi prochain à la Bourse de travail, où une grande mobilisation des travailleurs du secteur public, privé et mixte est attendue.
« Il faut que les travailleurs de la Guinée puissent se donner la main pour revenir à de bons sentiments pour avoir des meilleures conditions de vie et de travail», a-t-il signifié.
Sâa Robert Koundouno
(+224) 620-546-653

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Open chat
Mediaguinee.com
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Mediaguinee.com sur WhatsApp