Affaire 15 milliards: « je n’ai pas partagé cet argent entre les amis. J’ai ordonné à ce qu’une partie soit payée aux députés… » (Damaro)

0

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Longtemps attendu pour donner sa version des faits dans l’affaire des 15 milliards de francs guinéens destinés à la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale, l’ex-président du Parlement, Elhadj Amadou Damaro Camara a comparu, ce lundi 09 octobre 2023 par devant la chambre du jugement de la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief).
Devant la cour dirigée par le président Francis Kova Zoumanigui, le président de la 9ème législature a déclaré qu’il n’a jamais eu l’intention de détourner la somme incriminée, mais qu’il a plutôt ordonné à ce que les primes des députés soient prélevées dedans en attendant que l’Assemblée nationale rentre en possession de sa subvention qui tardait.
Par ailleurs, Damaro Camara a précisé que c’est seulement une partie des 15 milliards qui a été utilisée.
« Les 3 milliards ont été utilisés pour les travaux du site devant abriter le siège de l’Assemblée nationale pour la réalisation de la clôture et autres travaux. 6 milliards ont été payés aux députés et 6 milliards sont à la BCRG. Je n’ai pas partagé cet argent entre amis. Je ne suis pas un homme d’argent. Je n’ai rien reçu avec Kim et je lui ai même interdit de donner à quelqu’un. Je n’ai jamais géré un fonds public depuis que j’ai quitté la BCRG, il y a 38 ans. Donc comment je peux m’enrichir de façon illicite? Je ne suis pas riche, je n’ai pas de train de vie particulier et je n’ai pas d’immeuble. J’ai une concession à Matoto que j’ai commencé à construire en 93 jusque-là elle n’est pas terminée. J’ai une autre maison inachevée à Kankan, une autre à Kérouané et la maison familiale à N’Zérékoré. Aucun de mes enfants parmi les 13 n’est à la fonction publique. Je ne me sens pas concerné par le blanchiment de capitaux « , a expliqué Damaro.
Parlant du patron des tours siamoises de Kakimbo, Kim, qui était chargé de la construction de la clôture du nouveau siège de l’Assemblée nationale, il a dit: « Monsieur Kim m’a fait une proposition d’environ 2 milliards et quelques. J’ai payé 1 milliard 800 millions de francs guinéens. A un moment donné, il m’a dit qu’il va arrêter parce qu’il a sous-évalué les travaux. D’après lui, il était à plus de 150 camions de gravats jetés hors de Conakry. Nous le bureau, nous avons voulu faire une clôture définitive autour du terrain. Mais toutes les clôtures proposées étaient en dehors de notre budget. C’est comme ça que je lui ai demandé de nous faire une clôture provisoire, mais comme le quartier était chaud, il fallait faire une clôture en IPN. Il a aussi construit deux hangars pour la gendarmerie qui surveillait les lieux. Il y a eu même un opérateur qui nous a offert deux forages sur le terrain qu’on n’a pas facturés…Nous avons clôturé la session ordinaire de l’assemblée le 05 juillet 2021. Nous avions trois mois de vacances parlementaires jusqu’au 05 octobre. Au plus tard habituellement jusqu’au 10 juillet, nous avions habituellement la subvention trimestrielle de juillet, août, septembre qui permet aux députés d’aller en vacances et au personnel. Pour ce qui est de la gestion en 2021, le président avait bloqué tous les paiements y compris à l’assemblée nationale. Tout le mois de juillet, nous n’avons pas eu la prime. C’est vers le 15 août que 15 milliards ont été payés, pas pour les primes mais l’aide à la construction du siège. J’ai envoyé des émissaires vers le président qui m’a dit non. C’est en ce moment que des collègues du bureau m’ont dit : prenons la prime des députés dans l’argent à notre disposition. Et quand le Chef paiera les primes, nous allons restituer les fonds parce qu’on ne pouvait pas faire la rentrée d’octobre sans que ces primes ne soient payées. J’ai ainsi ordonné qu’on prenne sur les 12 milliards à peu près qui restaient pour payer les députés ».
A rappeler qu’au moment où nous mettions cet article en ligne, Damaro Camara était en train de répondre aux questions du ministère public.
Elisa Camara 
 
+225654957323

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Open chat
Mediaguinee.com
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Mediaguinee.com sur WhatsApp