Y a-t-il eu viol à l’Église Saint Charles de Sonfonia ? « Les premières visites du médecin ont montré que l’enfant a fait une crise » (témoin)

0

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

On en sait un peu plus sur le prétendu cas de viol qui aurait eu lieu hier dimanche à la paroisse Saint Charles Lwanga de Sonfonia, située dans la Commune de Ratoma. La défunte Angeline Yombouno, âgée de 13 ans, a perdu la vie  dans une douche, alors qu’elle était venue se mettre à l’aise.


Selon les explications reçues ce lundi, 13 novembre 2023 auprès de la surveillante de l’église, dame Adeline Koumba Mara, la petite s’est plainte des maux de tête, avant de quitter sa maman pour la douche, au moment de la prise de la communion ( 10h 30). C’est à 17h, après la messe, que la défunte a été retrouvée dans la même douche à travers un jeune qui a escaladé le mur de l’une des douches des hommes, située à l’opposé de là où elle est décédée, par suite d’une crise selon le premier résultat du médecin qui a été sur les lieux, indique notre informatrice.

Explications ! 

« Hier dans les bandes de 17h, il y a une dame qui est venue me demander, lorsque je sortais dans les toilettes des hommes, si je n’avais pas vue sa fille qu’elle a perdue de vue au moment de la communion. Que sa fille lui avait dit qu’elle avait mal à la tête quand elle sortait pour les douches. Qu’après la messe qu’elle n’avait plus revu son enfant. Je lui ai répondu que je n’ai pas vu son enfant. Je lui ai demandé ce qui s’est passé? J’ai cherché à savoir si elle avait parlé mal à son enfant ou discuté avec elle. La dame m’a dit que tel n’a pas été le cas. C’est ainsi je lui ai demandé de me montrer la photo de l’enfant je vais voir. Elle me dit qu’elle n’avait pas sa photo mais que c’est la maman à la fille qui la détenait. Alors celle-ci m’a montré sa photo. Entre-temps, on était dehors ici avec beaucoup de jeunes qui étaient venus faire la répétition. C’est ainsi j’ai demandé à la maman pourquoi l’enfant que tu perds de vue à 10h30, tu attends jusqu’à 17h pour venir à sa recherche?

C’est ainsi que la maman de la fille m’a demandé d’ouvrir la porte des toilettes pour voir si sa fille serait là-dedans. Alors j’ai pris la clé de la douche des femmes. J’ouvre la première porte, mais la deuxième, je tire pour la première fois et deuxième fois mais c’était fermé à l’intérieur. Je suis donc sortie pour dire à la dame elle-même d’aller essayer. Malheureusement elle aussi n’a pas pu. Aussitôt, je suis allée chercher des jeunes qui étaient en répétition dans la salle polyvalente. J’ai expliqué la situation à l’un d’entre eux nommé Athanase.

Ce dernier est venu pour rentrer dans la douche des hommes. C’est là qu’il est monté sur le pot pour vérifier à travers le mur. Dès qu’il a escaladé le mur, il a vu l’enfant dedans et a tout de suite crié que l’enfant a été violée. Nous sommes donc sortis et c’est là que sa maman a commencé à crier. C’est ainsi qu’on a appelé les gens, parce que mon mari n’était pas là. Alors ceux qui étaient là se sont mis à appeler des gens. Voilà ce que j’ai compris par rapport à cette situation. 

Comment vous comprenez, qu’une fille qui a été violée, n’émet aucun cri et aucune trace de sang n’a été constatée dans la douche ?

Moi-même je ne suis pas rentrée parce que le mur est haut. On était tous arrêtés vers les douches des hommes. Personne n’était rentré là où était rentrée la petite. C’est quand l’autorité est arrivée, mais aussi le médecin que les gens ont pu casser la porte, avant que l’autorité nous ordonne de sortir de la cour. Mais selon les résultats des premières visites que le médecin a effectuées hier, que l’enfant a fait une crise », a relaté dame Adeline Koumba Mara.

Il faut mentionner que selon nos constats, aucune trace de sang n’est perceptible dans la douche où est décédée la petite fille. Comme pour dire que ce prétendu cas de viol laisse planer assez de doute. Néanmoins, le résultat du médecin va édifier l’opinion nationale et internationale, les prochaines heures et jours à venir.

Sâa Robert Koundouno & Christine Finda Kamano

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Open chat
Mediaguinee.com
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Mediaguinee.com sur WhatsApp