Siguiri : un orpailleur tué d’une balle dans la tête dans une attaque à main armée, à Kolénda

0

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Les présumés bandits de grand chemin ont repris leur stratégie machiavélique contre les paisibles citoyens de la savane guinéenne.
Tard dans la soirée d’u samedi 4 novembre dernier, un jeune orpailleur a été sauvagement assassiné par des présumés bandits bien armés avant de prendre la poudre d’escampette.
L’attaque a été perpétrée dans le district frontalier de Kolénda, relevant de la sous-préfecture de Doko, situé à 74km de Siguiri.
Interrogé sur les circonstances de cet événement tragique, un citoyen de cette localité s’est confié à notre rédaction. « C’est aux environs de 19 heures que des bandits armés ont fait irruption dans une famille ici,  à Kolénda. Ils ont fait usage de leurs armes de guerre contre un orpailleur.
Sur place, ils l’ont tué. La victime a reçu la balle au niveau de sa tête. Pour le moment, personne ne connaît les causes de cette barbarie. Ils étaient trois personnes sur une même moto, avec une arme de guerre, PMAK. Après avoir tué ce jeune orpailleur, ils ont pris la fuite.  Actuellement, tous les habitants sont dans une profonde désolation », a expliqué, Djanko Dansoko, membre de la Croix-rouge basé à Doko.
La victime s’appelle  Ibrahima Bah, âgé de 22 ans,  originaire de la sous-préfecture de Bissikirima ( Dabola ), célibataire sans enfant .
Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, le corps du jeune orpailleur était au centre de santé de Kolénda pour des fins d’enquêtes.
Nouhan Konaté, correspondant à Siguiri
 
621 76 47 14 

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Open chat
Mediaguinee.com
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Mediaguinee.com sur WhatsApp