Siguiri : la vie du petit garçon kidnappé, égorgé et jeté en brousse est « hors de danger »

0

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

L’insécurité est devenue de nos jours un sérieux  problème dans la ville aurifère de Siguiri. Les paisibles citoyens sont confrontés à toutes sortes de bavures, de pendaisons, de tentatives d’empoisonnement, de cas de meurtre, d’attaques à main armée, de kidnapping, d’avortements et autres fléaux.
Pour preuve, hier vendredi 10 novembre 2023, un petit garçon a été kidnappé puis égorgé et jeté en brousse par des inconnus. Le drame s’est produit à Bouré Boukaria, un district relevant de la sous-préfecture de Kintinia, situé à 35 km de la préfecture de Siguiri.

Interrogé sur les circonstances de cet événement tragique, le père de l’enfant a expliqué les faits. « Comme aujourd’hui c’est vendredi, j’étais prêt pour partir à la prière. En venant à la mosquée, mon enfant m’a dit de lui acheter une paire de chaussures. Nous sommes venus ensemble, comme c’est des enfants, en marchant, je l’ai dépassé. Arrivé à proximité de la vendeuse des chaussures, j’ai regardé, il n’était pas à côté de moi. C’est ainsi que j’ai rebroussé chemin. Arrivé à un certain niveau, j’ai demandé à une femme en cours de route, elle m’a dit qu’elle a vu un enfant assis sur une moto  entre deux hommes. C’est ainsi que j’ai emprunté un conducteur de moto taxi pour les poursuivre, Arrivé en brousse, j’ai entendu le cri d’un être humain, le conducteur de moto taxi et moi, nous sommes tous descendus sur la moto pour venir voir, c’est ainsi qu’ils ont abandonné mon enfant et ils ont fui. L’enfant était égorgé, rapidement, j’ai embarqué mon enfant pour le centre de santé Kintinia pour lui sauver la vie,  comme il respirait. », a expliqué Moussa Keira, le père de l’enfant. 

Informé de la triste nouvelle, Dr Abdoulaye Bachirou Condé, médecin lieutenant du haut commandement de la gendarmerie nationale, direction de la justice militaire en service à l’hôpital préfectoral de Siguiri, était bien présent sur les lieux . « C’est un enfant qui a été égorgé par les inconnus à Bouré Boukaria. Nous remercions le chef de poste de Kintinia qui a fait les premiers soins de l’enfant, donc cela a bien réussi. Dieu merci  ils n’ont pas touché les grandes veines et les trachées artères, sinon, c’était fini pour lui. Nous avons informé le procureur de Siguiri, il nous a autorisé à ce que l’enfant soit embarqué pour l’hôpital préfectoral de Siguiri au niveau du service ORL, pour le renforcement des soins. Présentement, l’enfant se trouve  hors de danger », a-t-il rassuré. 

Les présumés assassins ont pris la poudre d’escampette après avoir tenté d’ôter la vie de ce petit garçon du nom de Mamoudou Keira, élève de la 1ère année. 

Nouhan Konaté, correspondant à Siguiri

 621 76 47 14 

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus

Open chat
Mediaguinee.com
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Mediaguinee.com sur WhatsApp